attribué à Gardet Georges, Ours assis

Anonyme, "Léda et le Cygne", bronze érotique à patine marron très nuancé, XIXe s., Long. 31 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Anonyme, Léda et le Cygne
22 février 2018
Alfred Dubucand (1828-1894), "Sanglier", bronze à patine mordoré, haut. 11,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Alfred Dubucand, Sanglier
4 mai 2018

attribué à Gardet Georges, Ours assis

attribué à Georges Gardet, "Ours assis", marbre blanc, travail du début du XXe s., socle marbre griotte, Haut. totale 34 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

attribué à Georges Gardet, "Ours assis", marbre blanc, travail du début du XXe s., socle marbre griotte, Haut. totale 34 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

attribué à GARDET Georges / 1863-1939
« Ours assis »

Dimensions : Haut. totale 34 cm

Description : Marbre blanc de Carrare, socle en marbre rouge Griotte

 

Biographie Georges Gardet

Georges Gardet (1863-1939) est un sculpteur animalier français. Il est le fils du sculpteur Joseph Gardet et le frère du sculpteur Joseph-Antoine Gardet. Il suit les cours de l’École des beaux-arts de Paris dans les ateliers d’Aimé Millet et d’Emmanuel Frémiet. Gardet se révèle rapidement doué d’une grande habileté dans la réalisation de sujets animaliers qui resteront ses thèmes de prédilection.

Georges Gardet participe au Salon de Paris dès l’âge de vingt ans en 1883 et remporte son premier succès en 1891 avec « Drame au désert« . Son talent lui attire de nombreuses commandes d’amateurs qui souhaitent conserver des effigies de leurs animaux familiers ou orner les jardins et parcs de leurs demeures. Il réalise des plâtres souvent traduits en bronze ainsi que des marbres. Certaines de ses œuvres feront l’objet de répliques en biscuit de Sèvres. Gardet est promu au grade d’officier de la Légion d’honneur en 1900. Il est membre de l’Académie des beaux-arts et de la Société des artistes français.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris