Barrias Louis-Ernest, Tête de Jeune fille de Bou-Saada

Louis-Ernest Barrias (1841-1905), "Tête de Jeune fille de Bou-Saada", bronze à double patine marron nuancé, fonte Susse, haut. totale 23 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Louis-Ernest Barrias (1841-1905), "Tête de Jeune fille de Bou-Saada", bronze à double patine marron nuancé, fonte Susse, haut. totale 23 cm. "Bust of a Girl from Bou-Saada", bronze cast by Susse. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

BARRIAS Louis-Ernest / 1841-1905
« Tête de Jeune fille de Bou-Saada »

dimensions : Haut. 18 cm / Haut. totale 23 cm

Description : Bronze à double patine marron nuancé, socle en marbre Portor – fonte SUSSE

 

Biographie Louis-Ernest Barrias

Louis-Ernest Barrias (1841-1905) est un sculpteur français. Il est issu d’une famille d’artistes. Son père est peintre sur porcelaine et son frère aîné, Félix-Joseph Barrias, un peintre reconnu. Louis-Ernest Barrias entre à l’École des beaux-arts de Paris en 1858, il délaisse la peinture pour s’orienter vers la sculpture sous la direction de François Jouffroy. En 1864, il obtient le prix de Rome, sur le thème de La Fondation de Marseille, et est engagé sur le chantier de l’Opéra de Paris. Il produit par la suite de nombreuses œuvres sculptées, la plupart en marbre.
En 1881, Louis-Ernest Barrias est récompensé par une médaille d’honneur des beaux-arts et nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1878, puis promu officier en 1881 et commandeur en 1900. L’artiste remplace Auguste Dumont à l’Institut en 1884, puis succède à Jules Cavelier comme professeur à l’École des beaux-arts, où, parmi ses élèves les plus notables, on compte Victor Ségoffin, Charles Despiau et Paul Landowski.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris
Langues »