Barye Antoine-Louis, Bas-relief « Lion de la Colonne de Juillet »

Antoine-Louis Barye (1796-1875), "Les Grâces", Paire de lampes, bronze à patine vert-marron très nuancé, socles en marbre noir, haut. totale 50 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Barye Antoine-Louis, Paire de Lampes « Les Grâces »
6 juin 2018
Christophe Fratin (1801-1864), "Singe porte-allumettes", bronze à patine marron foncé nuancé et modoré, haut. 14,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Fratin Christophe, Singe porte-allumettes
7 juin 2018
Antoine-Louis Barye (1796-1875), "Lion de la Colonne de Juillet", bronze à patine vert foncé nuancé, fonte Barbedienne, Cachet Or, long. totale 51 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Antoine-Louis Barye (1796-1875), "Lion de la Colonne de Juillet", bronze à patine vert foncé nuancé, fonte Barbedienne, Cachet Or, long. totale 51 cm. Lion of the Column of July, bronze cast by Barbedienne, Gold stamp. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

BARYE Antoine-Louis / 1796-1875
Bas-relief « Lion de la Colonne de Juillet »

dimensions : Haut. 20,5 cm / Larg. 42,5 cm
reposant sur un socle en bois / Haut. totale 35 cm / Larg. totale 51 cm

Description : Bronze à patine vert foncé nuancé – fonte BARBEDIENNE, Cachet OR

Modèle similaire reproduit dans Catalogue raisonné des sculptures de Barye, Gallimard, 2000, p.357.

 

Biographie Antoine-Louis Barye

Antoine-Louis Barye (1796-1875) est un sculpteur français, renommé pour ses sculptures animalières. Sa pratique du croquis fait en milieu naturel, d’après les animaux du jardin des Plantes à Paris, l’amena petit à petit à pratiquer aussi la peinture. Placé très tôt chez Fourier, un graveur sur acier qui fabrique des matrices destinées à exécuter les parties métalliques des uniformes de la Grande Armée, Barye s’initie à tous les métiers du traitement du métal et devient un ciseleur hors-pair. Il entre à l’École des beaux-arts de Paris en 1818…

  • [Lire la suite]
  • Langues »