Bitter Ary, Paire de serre-livres aux éléphants

Théodore Deck (1823-1891), Paire de vases japonisants, Céramique émaillée, haut. 20,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Deck Théodore, Paire de vases japonisants
29 juin 2017
Antoniucci Volti (1915-1989), Femme allongée, terre cuite originale, long. 18 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Volti Antoniucci, Femme allongée
29 juin 2017

Bitter Ary, Paire de serre-livres aux éléphants

Ary Bitter (1883-1973), Paire de serre-livres aux éléphants, bronze à patine vert marron nuancé, socles bois, fonte Susse, haut. 28,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Ary Bitter (1883-1973), Paire de serre-livres aux éléphants, bronze à patine vert marron nuancé, socles bois, fonte Susse, haut. 28,5 cm. Elephant bookends, bronze cast by Susse. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

BITTER Ary / 1883-1973
Paire de serre-livres aux éléphants

dimensions : Haut. totale 28,5 cm

Description : Bronze à patine marron foncé, bois – fonte SUSSE

 

Biographie Ary Bitter

Ary Jean Léon Bitter dit Ary Bitter (1883-1973) est un peintre, designer et sculpteur français. Il entre en 1895 à l’école des beaux-arts de Marseille et étudie la sculpture sous la direction d’Emile Aldebert. Il obtient en 1900 le Premier Prix, dans la section « torse ». Bitter gagne en 1902 le concours qui l’envoie étudier à Paris, à l’école des beaux-arts, où il entre dans l’atelier du maître Ernest Louis Barrias. En parallèle, il fréquente l’atelier de Jules Coutan. Il expose en 1910 au Salon des Artistes Français et reçoit une mention honorable avec son Enfant au chevreau, puis une médaille d’argent au Salon de 1921 pour Fillette et cabris. En 1923, il réalise la mascotte de la voiture personnelle de Mme Louis Renault. En 1924, Bitter reçoit enfin la médaille d’or au Salon.

En 1925, Ary Bitter expose aux côtés de Paul Sylvestre, Maximilien Fiot, Roger Godchaux et Georges Guyot à la galerie Susse du boulevard de la Madeleine. La même année, il expose à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris, puis il fait éditer par Susse pendant l’entre-deux guerres vingt-neuf de ses œuvres et seize autres par Les Neveux de J. Lehmann. La consécration lui vient lorsqu’il est déclaré hors-concours au Salon de 1932, et reçoit la Légion d’honneur la même année. Bitter participe en 1937 à l’Exposition Internationale des Arts et des Techniques à Paris, où il expose des verreries, des grès chamottés, en compagnie de Bouraine au Palais de la Céramique, et Héraklès , un bronze, au Palais du Métal, en compagnie de Guyot, Guino et Fiot.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris