Cacciapuoti Mario, Trois Singes

Louis Chalon (1866-1940), Lampe Art Nouveau, bronze à patine dorée, socle en marbre vert, fonte Jollet et Cie, haut. 52,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Chalon Louis, Lampe Art Nouveau
11 octobre 2018
Auguste Trémont (1892-1980), "Cormoran", bronze à patine brune, fonte Valsuani, haut. 31 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Trémont Auguste, Cormoran
12 octobre 2018

Cacciapuoti Mario, Trois Singes

Mario Cacciapuoti (mort en 1930), Trois Singes, terre cuite patinée, 1928, socle en bois, haut. totale 18,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Mario Cacciapuoti (mort en 1930), Trois Singes, terre cuite patinée, 1928, socle en bois, haut. totale 18,5 cm. "Three Monkeys", patinated terra cotta. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

CACCIAPUOTI Mario / mort en 1930
« Trois Singes »

dimensions : Haut. totale 18,5 cm ; Long. socle 22,5 cm

Description : Terre cuite patinée, socle en bois.
Daté de 1928 dans les archives de la Manufacture Cacciapuoti Mario & C.

 

Biographie Mario Cacciapuoti

La manufacture de céramiques Cacciapuoti est fondée à Naples par Cesar Cacciapuoti, lui-même issu d’une famille de céramistes. Son fils Giuseppe (1828-1896), dont certaines de ses œuvres ont été exposées, d’abord à Turin puis à Milan, hérite de l’entreprise vers 1880. Il travaille également avec son frère Ettore qui présente ses propres céramiques à l’Exposition Universelle de Paris en 1889. La manufacture spécialisée au début du XXe siècle dans la poterie à l’imitation du bronze et du cuivre, est dirigée par les fils de Giuseppe, César, Hector et William. En 1906, Hector quitte l’usine et déménage à Paris où il a commencé sa carrière comme peintre et William continue la production sous le nom de Stabilimento Ceramico Artistico Partenopeo.

En 1907, les fils de William, Mario Cacciapuoti et Guido déménagent quant à eux à Trévise. En 1927, Mario et Guido en partenariat avec Angelo Bignami, quittent Trévise pour Milan, Viale Premuda 34. La manufacture devenue Cacciapuoti Mario & C. restera active jusqu’en 1930. Le frère Guido reprend l’entreprise avec succès en proposant des céramiques traditionnelles et modernes. En 1957, Guido meurt mais la société continue à produire grâce au travail des héritiers, à l’exclusion du premier fils de Guido, Cesare, qui ouvre son usine, Céramique Cesare Cacciapuoti, active à Milan jusqu’en 1962. La manufacture de la famille Cacciapuoti cesse définitivement ses activités en 1982.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris