Arthur Dupagne (1895-1961), Homme à la pirogue, bronze à patine marron foncé, fonte Batardy, socle en marbre vert, Haut. totale 58 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Dupagne Arthur, Homme à la pirogue
23 janvier 2017
Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875), "Chinois", bronze à triple patines, Propriété Carpeaux, haut. 34,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Carpeaux Jean-Baptiste, Chinois
23 janvier 2017

Dupagne Arthur, Femme à la pirogue

Arthur Dupagne (1895-1961), Femme à la pirogue, bronze à patine marron foncé, socle en marbre noir, Haut. totale 54,5 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Arthur Dupagne (1895-1961), Femme à la pirogue, bronze à patine marron foncé, socle en marbre noir, Haut. totale 54,5 cm. Rowing woman, bronze. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

DUPAGNE Arthur / 1895-1961
Femme à la pirogue

dimensions : Haut. sans socle 49,5 cm / Haut. totale 54,5 cm / Long. terrasse 35,5 cm

Description : Bronze à patine marron foncé, Socle en marbre noir fin de Belgique

 

Biographie Arthur Dupagne

Arthur Dupagne, né à Liège en 1895 et mort à Bruxelles en 1961, est un sculpteur belge. Il est l’élève de Georges Petit et Oscar Berchmans à l’Académie royale des beaux-arts de Liège. Un séjour au Congo belge de 1927 à 1935, où il est attaché comme ingénieur à l’exploitation des champs diamantifères du Kasaï, le met en présence de la sculpture de l’ethnie Tchokwe qui le bouleverse, tandis qu’il est frappé par la beauté plastique vigoureuse des indigènes. Cette découverte lui inspire désormais des sculptures monumentales qui lui valent de nombreuses commandes dont une pour l’Exposition Universelle de Paris en 1937 et une autre pour l’Exposition Internationale de New York en 1939. Arthur Dupagne expose Le Couple Bantou à l’occasion de l’Exposition Universelle de Bruxelles en 1958, qui est alors considéré comme un de ses chefs-d’œuvre.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris