Léveillé Ernest, Vase « Bambou » marmoréen

Ernest Léveillé (1841-1913), Vase bambou verre, Haut. 18,5 cm. sculptures, verreries - galerie Tourbillon, Paris
Léveillé Ernest, Vase « Bambou »
12 septembre 2018
Ernest Léveillé (1841-1913), Vase bambou verre, Haut. 18,5 cm. sculptures, verreries - galerie Tourbillon, Paris
Léveillé Ernest, Vase « Bambou »
12 septembre 2018

Léveillé Ernest, Vase « Bambou » marmoréen

Ernest Léveillé (1841-1913), Vase bambou verre marmoréen, Haut. 18,5 cm. sculptures, verreries - galerie Tourbillon, Paris

Ernest Léveillé (1841-1913), Vase bambou verre marmoréen, glass, Haut. 18,5 cm. sculptures, verreries - galerie Tourbillon, Paris

LEVEILLE Ernest / 1841–1913
Vase « Bambou »

dimensions : Haut. 18,5 cm

Description : Vase en verre double marmoréen de couleur corail foncé, figurant un chaume creux lignifié

Un exemplaire similaire en verre fumé est reproduit dans « L’Art Nouveau, La révolution décorative« , exposition Pinacothèque de Paris 2013, Skira, n°37.

 

Biographie Ernest Léveillé

Ernest-Baptiste Léveillé (1841-1913), dit Ernest Léveillé, est un marchand éditeur de porcelaines et de cristaux. Fondateur de la maison Léveillé en 1869 au 74 boulevard Haussmann à Paris, il fait l’acquisition en 1885 de la maison Eugène Rousseau, marchand éditeur de porcelaines et cristaux, et exploite le fonds de 1886 à 1890 sous le nom de « Maison Rousseau et Léveillé réunies ».

Léveillé créé les modèles et les fait exécuter, puis graver, selon des indications très précises. Ses vases craquelés et gravés sur trois couches de verre lui valent une médaille d’or. Redevenue « E. Léveillé » à la mort d’Eugène Rousseau en 1890, le magasin est transféré en 1899 au 140 Faubourg Saint-Honoré à Paris. En 1902, Ernest Léveillé s’associe avec la maison Toy, affaire de porcelaines et cristaux, sous la raison sociale « Maisons Toy et Leveillé réunies ». L’établissement est alors situé au 10 rue de la Paix.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, verreries, Paris