Ruizin (XXe s.), "Feu-Follet", bronze argenté, haut. 20,5 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Ruizin, Feu-Follet
24 avril 2019
César (1921-1998), "La Parisienne", bronze à patine brun marron nuancé, fonte Bocquel, haut. 77 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
César, La Parisienne
16 mai 2019

Fiot Maximilien, Panthère se léchant sur une Branche

Maximilien Fiot (1886-1953), "Panthère se léchant sur une Branche", bronze à patine marron foncé, fonte Susse, haut. 52 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Maximilien Fiot (1886-1953), "Panthère se léchant sur une Branche", bronze à patine marron foncé, fonte Susse, haut. 52 cm. "Panther licking itself on a branch", bronze cast by Susse. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

FIOT Maximilien / 1886-1953
Panthère se léchant sur une Branche

dimensions : Haut. 52 cm / Long. 43 cm

Description : Bronze à patine marron foncé – fonte SUSSE

 

Biographie Maximilien Fiot

Louis-Maximilien Fiot, dit Maximilien Fiot (1886-1953) est un sculpteur français. Elève du sculpteur Prosper Lecourtier, il expose au Salon de Paris de 1910 à 1914. Sociétaire du Salon des Artistes Français, Fiot obtient une 3ème médaille en 1911, puis une 2ème médaille en 1913. Artiste animalier, Fiot participe également dans l’entre-deux-guerres, comme beaucoup de ses confrères, à la production de Monuments aux Morts. En 1930, il réalise pour la ville de La Ferté-Alais, où résidait sa mère, le lion veillant sur les enfants morts pour la Patrie.

Les animaux sont sujets principaux de Fiot : les oiseaux, chiens, chats et autres animaux sauvages tels que les loups, les biches, les lions ou les panthères. Son style est très moderne, dynamique et épuré, le différenciant des autres sculpteurs de l’époque, aux oeuvres plus statiques empreintes du style Art Déco. Les bronzes de Fiot se remarquent par l’observation du mouvement, donnant à ses sujets une vitalité et une vraisemblance saisissantes.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris