Portrait à l'antique de l'empereur Lucius Verus, bronze à patine brun nuancé, circa 1880, haut. 48 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Anonyme, Buste de Lucius Verus
5 juillet 2021
Gaston Le Bourgeois (1880-1956), "Genette", bronze à patine brun très nuancé, haut. 9,8 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Le Bourgeois Gaston, Genette
9 juillet 2021
Christophe Fratin (1801-1864), "Ours Philosophe au Contrat social", bronze à patine mordorée, haut. 15,8 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

FRATIN Christophe / 1801-1864
"Ours Philosophe au Contrat social"

Dimensions : Haut. 15,8 cm

Description : Sculpture en bronze à patine mordorée - fonte ancienne du XIXe s.

Variante de l'Ours philosophe fumeur d’opium.
L'ouvrage que l'ours lit, "Le contrat social" fait en réalité référence au livre "Du contrat social" écrit par Jean-Jacques Rousseau et publié en 1762. L'œuvre a constitué un tournant décisif pour la modernité et s'est imposée comme un des textes majeurs de la philosophie politique et sociale, en affirmant le principe de souveraineté du peuple appuyé sur les notions de liberté, d'égalité, et de volonté générale.
Au pieds de l'ours, figurent également l'ouvrage de Jean-Jacques Rousseau "La Nouvelle Héloïse", les contes de La Fontaine et un livre sur la botanique.

Biographie Christophe Fratin

Christophe Fratin (1801-1864) expose dès 1831 et régulièrement au Salon. Durant ces Salons, il côtoie Antoine-Louis Barye qui s’impose successivement avec le Tigre dévorant un gavial en 1831, et son monumental Lion au serpent de 1833, laissant ainsi, ces deux années-là, Fratin dans l’ombre. Il finit par...


Langues »