Gimond Marcel, Torse de Jeune Femme

Jules Dalou (1838-1902), "Le Casseur de Pierres", bronze à patine marron vert nuancé, fonte Susse, haut. 9 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Dalou Aimé-Jules, Le Casseur de Pierres
17 février 2018
Anonyme, "Buste de Prophète", grès émaillé du début du XXe s., Haut. 42 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Anonyme, Buste de Prophète
21 février 2018

Gimond Marcel, Torse de Jeune Femme

Marcel Gimond (1894-1961), Torse de Jeune Femme, grès chamotté, socle en marbre, Manufacture de Sèvres, haut. totale 54,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Marcel Gimond (1894-1961), Torse de Jeune Femme, grès chamotté, socle en marbre, Manufacture de Sèvres, haut. totale 54,5 cm. Torso of a young woman, sandstone made by Sèvres Manufacture. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

GIMOND Marcel / 1894-1961
Torse de Jeune Femme

dimensions : Haut. totale 54,5 cm

Description : Grès chamotté marron très nuancé, socle en marbre beige clair – exécuté par la Manufacture nationale de Sèvres
Modèle similaire réalisé en 1929 et reproduit in « Sculpteurs nouveaux, Marcel Gimond », Paul Fierens, Nrf, 1930, p.57

 

Biographie Marcel Gimond

Marcel Gimond (1894-1961) est un sculpteur français. Il fait ses études à Lyon, puis à l’École des beaux-arts de Lyon où il est diplômé en 1917. Enfin il arrive à Paris la même année et s’établit à Marly Le Roi. Élève d’Aristide Maillol, il rencontre également Raoul Dufy ou encore Auguste Renoir. Gimond travaille avec Maillol jusqu’en 1920, et le quitte pour s’installer à Paris et retrouver son indépendance. Il s’installe alors dans l’ancien atelier de Renoir, mis à sa disposition par Jean Renoir. Il expose au Salon des Indépendants et au Salon d’Automne en 1922. En 1940, Gimond quitte Paris pour s’installer en zone Sud, à Lyon, puis à Aix en Provence ; il passe ses étés à Saint-Félicien, chez le poète Charles Forot. A la Libération, en 1944, il retrouve Paris et son atelier de la rue Ordener, qu’il ne quittera que quelques mois avant son décès. De 1946 à 1960, il dirige un atelier de l’École des beaux-arts de Paris. Marcel Gimond est connu pour ses bustes de personnalités politiques et artistiques. On lui doit également deux bas-reliefs situés dans le hall du journal L’Humanité, en hommage à Marcel Cachin et Gabriel Péri.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris