Alphonse Mucha (1860-1939), "Musique", de la série "Les Arts", lithographie originale, dimensions cadre 77x55 cm, galerie Tourbillon, Paris
Mucha Alphonse, « Musique » de la série « Les Arts »
28 mars 2019
Alfred Janniot (1889-1969), "Printemps", terre cuite polychrome, haut. totale 36 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Janniot Alfred, Printemps
28 mars 2019

Guyot Georges, Panthère humant

Georges Guyot (1885-1973), "Panthère humant", bronze à patine brun foncé nuancé, fonte Susse, long. 48 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Georges Guyot (1885-1973), "Panthère humant", bronze à patine brun foncé nuancé, fonte Susse, long. 48 cm. "Panther sniffing", bronze cast by Susse. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

GUYOT Georges / 1885-1973
« Panthère humant »

dimensions : Haut. 34 cm / Long. 48 cm

Description : Bronze à patine marron très nuancé – fonte SUSSE

 

Biographie Georges Guyot

Georges Lucien Guyot (1885-1973) dit Georges Guyot est un artiste animalier français. Dès son plus jeune âge, il fait preuve de capacités artistiques, mais les conditions modestes de ses parents ne lui permettent pas de faire des études d’art. Il fait donc son apprentissage chez un sculpteur sur bois. Guyot excelle alors à copier des œuvres des XVe, XVIe et XVIIe siècles, mais très vite il montre un attrait particulier pour la nature. Cette attirance le mène au Jardin des Plantes de Paris où il peut étudier les fauves et traduire ses observations en sculpture et peinture.

Figure familière de Montmartre, il est l’hôte du Bateau-Lavoir dès l’époque du cubisme. En 1931, Georges Guyot rejoint le groupe des Douze, créé par François Pompon et Jane Poupelet, rassemblant des sculpteurs comme Marcel Lémar, Paul Jouve, André Margat, Jean-Claude de Saint-Marceaux, Georges Hilbert, ou même l’artiste peintre Adrienne Jouclard. Le groupe expose, du 8 avril au 8 mai 1932, dans les salons de l’hôtel Ruhlmann et, une seconde fois, du 1er au 31 mars 1933, toujours chez Ruhlmann. Mais le décès de Jane Poupelet en 1932 et celui de François Pompon en 1933 mettent fin à l’association.

À la libération, il est élu maire de la commune de Neuville-sur-Oise. Très en vogue à son époque, il doit cependant attendre 1970 pour avoir une exposition personnelle consacrée à ses œuvres. Il occupait l’atelier de Picasso au Bateau-Lavoir où il meurt en 1973.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris