Janniot Alfred, Diane

Joseph Bernard (1866-1931), "Torse de femme", bronze à patine brune, fonte Hébrard, haut. totale 35 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Bernard Joseph, Torse de femme
13 septembre 2017
Jean-Joseph Carriès (1855-1894), "Le Gentilhomme français, dit Le Callot", bronze à patine brun vert nuancé, fonte Bingen, haut. 33 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Carriès Jean-Joseph, Le Gentilhomme français, dit « Le Callot »
20 septembre 2017

Janniot Alfred, Diane

Alfred Janniot (1889-1969), "Diane", bronze à patine brune, fonte Susse, haut. 22,2 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Alfred Janniot (1889-1969), "Diane", bronze à patine brune, fonte Susse, haut. 22,2 cm. Diana, bronze cast by Susse. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

JANNIOT Alfred / 1889-1969
« Diane »

Dimensions : Haut. 22,2 cm

Description : Bronze à patine brune, réhauts d’or – fonte SUSSE

 

Biographie Alfred Janniot

Alfred Janniot (1889-1969) est un sculpteur français. Élève de l’École des beaux-arts de Paris, Alfred Janniot fait partie de la génération des artistes du feu, en rapport avec la Grande Guerre. Revenu de la Première Guerre mondiale, il obtient en 1919 le premier prix de Rome qu’il partage avec le sculpteur Raymond Delamarre. Il est professeur à l’École des beaux-arts de Paris. Alfred Janniot est l’auteur d’une œuvre monumentale considérable. Ami de Jacques-Émile Ruhlmann et du peintre Louis Bouquet, Janniot participe à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925, et réalise pour le Pavillon Ruhlmann le groupe de trois femmes en hommage à Jean Goujon. En 1927, Janniot participe à la décoration du paquebot Ile de France.

De 1928 à 1931 Alfred Janniot sculpte le grand bas-relief de pierre sur la façade du musée des colonies, construit pour l’Exposition coloniale de 1931. On retrouve Janniot aux Etats-Unis en 1934, avec sa façade de la Maison de France, au Rockfeller Center à New York. En 1935, c’est cette fois le paquebot Normandie qui a les honneurs du sculpteur pour sa décoration. Il décore par ailleurs de deux grands bas-reliefs l’arrière du Palais de Tokyo construit en 1937, près de la fontaine. Son œuvre est également présente à Nice, où il réalise avec l’architecte Roger Séassal le grand monument aux morts de style Art déco sur la Corniche ainsi que la fontaine du soleil de la place Masséna. De nouveau, New York est sa destination en 1939, puisque Janniot y expose un torse de femme en bronze, au Pavillon de France à l’occasion de l’Exposition Universelle. Il a également sculpté la fresque ornant le fronton de la poste de la ville de Puteaux en 1934, l’escalier d’honneur étant confié à Louis Bouquet. À Bordeaux il réalise en 1937 des reliefs sur la façade de la Bourse du travail. Il est enfin l’auteur de la statue qui se trouve sur le palier du département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris