Jean-Léon Gérôme (1824-1904), "Bacchante à la grappe", bronze à deux patines, haut. 58 cm, bronze. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Gérôme Jean-Léon, Bacchante à la Grappe
21 juin 2018
Emile Pinèdo (1840-1916), "Vedette du Désert", bronze à patine polychrome, haut. 76 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Pinèdo Emile, Vedette du Désert
25 juin 2018

Moigniez Jules, Famille de Mérinos

Jules Moigniez (1835-1894), "Famille de Mérinos", bronze à patine brun nuancé et mordoré, long. 42 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Jules Moigniez (1835-1894), "Famille de Mérinos", bronze à patine brun nuancé et mordoré, long. 42 cm. "Family of Merino". sculptures - galerie Tourbillon, Paris

MOIGNIEZ Jules / 1835-1894
« Famille de Mérinos »

dimensions : Haut. 30 cm / Long. terrasse 42,5 cm

Description : Bronze à patine brun nuancé et mordoré

 

Biographie Jules Moigniez

Jules Moigniez (1835-1894) est un sculpteur animalier français. Son père était doreur de métaux. Jules est l’élève de Paul Comolera (1818-1897), grand sculpteur spécialisé dans les oiseaux. Il a comme maître Paul Comoléra qui fut élève de François Rude.

Moigniez expose à vingt ans sa première sculpture Chien braque arrêtant un faisan lors de l’Exposition Universelle de 1855 à Paris. Il expose ensuite régulièrement au Salon, de 1859 à 1892, où obtient une mention honorable dès la première année. Il présente de nouveau ses sculptures à l’Exposition Universelle de Paris en 1878.

Moigniez connaît le succès, particulièrement en Angleterre et aux Etats-Unis. En effet, ses oeuvres sont jugées remarquablement détaillées, avec une ciselure très approfondie, complétée d’une élégance dans les attitudes. Face au succès de son fils, son père crée spécialement une fonderie pour lui.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris