attr. Gaston d’Illiers (1876-1932), Cavalier, Général Français, cire originale, haut. 47 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
attr. à d’Illiers Gaston, Cavalier, Général Français
15 avril 2019
Pablo Picasso (1881-1973), Atelier Madoura, Pichet "Yan", céramique, diam. 24,5 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Picasso Pablo, Atelier Madoura, pichet « Yan »
16 avril 2019

Picasso Pablo, Atelier Madoura, assiette « Picador »

Pablo Picasso (1881-1973), Atelier Madoura, assiette "Picador", céramique, diam. 19 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Pablo Picasso (1881-1973), Atelier Madoura, assiette "Picador", céramique, diam. 19 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

PICASSO Pablo / 1881-1973
et l’Atelier Madoura
assiette « Picador »

dimensions : Diam. 19 cm

Description : Céramique
Edition « Picasso » de l’Atelier Madoura en 1952
Modèle tiré à 500 exemplaires

Modèle similaire reproduit dans « Picasso, Catalogue de l’oeuvre céramique édité, 1947-1971 », Alain Ramié, Madoura, 1988, page 89, n°160.

 

Biographie Pablo Picasso et l’Atelier Madoura

En juillet 1946, Pablo Picasso (1881-1973) part avec Françoise Gilot pour Ménerbes dans le Vaucluse. Lorsqu’il visite Vallauris, il rencontre Georges et Suzanne Ramié, puis modèle dans leur atelier, du nom de Madoura, trois pièces en céramique, deux taureaux et un faune. Madoura est un acronyme composé des premières syllabes des mots Maison, Douly et Ramié. Douly étant le nom de naissance de Suzanne Ramié, sa fondatrice et propriétaire. Picasso s’installe avec Françoise à Vallauris l’année suivante, en 1948, et retrouve ses pièces cuites qu’il avait faites. C’est une révélation. Il débute alors une période intense de production de céramiques qu’on estime à près de 4 500 pièces. L’atelier Madoura a été l’éditeur exclusif de l’œuvre céramique de Picasso.

Françoise partie en 1953, Picasso s’installe en mai 1955 avec Jacqueline, à la villa La Californie, à Cannes. Puis, c’est au château de Vauvenargues, au pied de la montagne Sainte-Victoire, qu’il réside de 1958 à 1961 et dans le parc duquel il est enterré. Enfin, c’est au Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins près de Cannes qu’il réside de 1961 à sa mort en 1973.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris