Pradier James, La Toilette d’Atalante

Almaric Walter (1870-1959), Vide-poche à décor de Caméléon, pâte de verre, larg. 14 cm, sculptures, verreries - galerie Tourbillon, Paris
Walter Almaric, Vide-poche au Caméléon
3 octobre 2019
A. Batacchi (XIXe-XXe s.), Femme aux fleurs ou "L'été", marbre blanc de Carrare, haut. 90,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Batacchi A., L’Eté
15 novembre 2019
James Pradier (1790-1852), "La Toilette d'Atalante", marbre blanc de Carrare, haut. 47 cm. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

James Pradier (1790-1852), "La Toilette d'Atalante", marbre blanc de Carrare, haut. 47 cm. white Carrara marble. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

PRADIER James / 1790-1852
« La Toilette d’Atalante »

dimensions : Haut. 47 cm

Description : Marbre blanc de Carrare

Atalante est représentée ici laçant sa sandale. Pradier a choisi de faire figurer à ses côtés, sur la terrasse, trois petites pommes, rappelant ainsi la légende d’Atalante.
En effet, le père d’Atalante souhaitant la marier, celle-ci ne voulut prendre pour époux que celui qui pourrait la battre à la course ; ceux qui échoueraient seraient mis à mort. De nombreux prétendants moururent ainsi, jusqu’à ce que se présente Hippomène, qui aidé d’Aphrodite, laissa tomber trois pommes d’or, provenant du jardin des Hespérides, données par la déesse dans sa course ; curieuse, la jeune fille s’arrêta pour les ramasser, et fut ainsi devancée à l’arrivée.

Modèle similaire reproduit dans « Statues de chair, Sculptures de James Pradier » Exposition Musée du Luxembourg, Paris, 1986, p. 166.

 

Biographie James Pradier

Jean-Jacques Pradier, dit James Pradier (1790-1852) est un sculpteur et peintre genevois ayant fait carrière en France. Suivant la mode de l’époque, il adopte le prénom anglophone de « James ». Il entre en 1804 à l’école publique de dessin. Il rejoint en 1807 son frère Charles-Simon Pradier à Paris où il travaille pour…

  • [Lire la suite]
  • Langues »