Thierry van Ryswyck (1911-1958), "Panthère se léchant la patte", bronze à patine brun vert nuancé, fonte Susse, haut. 24,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
van Ryswyck Thierry, Panthère se léchant la patte
12 juin 2020
Charles Cordier (1827-1905), "Le Nubien", bronze à patine marron, socle en onyx, haut. totale 52,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Cordier Charles, Le Nubien
22 juin 2020
James Pradier (1790-1852), "Négresse aux Calebasses" version sans drapé, bronze à patine marron, haut. 46 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

PRADIER James / 1790-1852
"Négresse aux Calebasses"
dite aussi "Danseuse aux Coloquintes", version sans drapé

Dimensions : Haut. 46 cm

Description : Bronze à patine marron

"Moins encore que son pendant, Négresse au Tambourin, la statuette n'est soucieuse d'une vérité ethnologique qui ne sera à la mode qu'à la fin des années 1840. Elle se complaît plutôt dans l'exotisme proposé alors par les spectacles parisiens". Pour cette Négresse aux Calebasses, Pradier vend ses droits à plusieurs bronziers (Cresson, Paillard, Susse), et l'œuvre est éditée en différentes tailles avec succès.
Un exemplaire est conservé au musée des Arts Décoratifs de Paris.


Biographie James Pradier

Jean-Jacques Pradier, dit James Pradier (1790-1852) est un sculpteur et peintre genevois ayant fait carrière en France. Suivant la mode de l'époque, il adopte le prénom anglophone de « James ». Il entre en 1804 à l'école publique de dessin. Il rejoint en 1807 son frère Charles-Simon Pradier à Paris où il travaille pour...


Langues »