Louis Chalon (1866-1940), Lampe Art Nouveau, bronze à patine dorée, socle en marbre vert, fonte Jollet et Cie, haut. 52,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Chalon Louis, Lampe Art Nouveau
11 octobre 2018
Roger Godchaux (1878-1958), "Lionceau", terrasse basse, bronze à patine brun nuancé, fonte Susse, haut. 18,2 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Godchaux Roger, Lionceau, terrasse basse
12 octobre 2018

Trémont Auguste, Cormoran

Auguste Trémont (1892-1980), "Cormoran", bronze à patine brune, fonte Valsuani, haut. 31 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Auguste Trémont (1892-1980), "Cormoran", bronze à patine brune, fonte Valsuani, haut. 31 cm. "Cormorant", bronze cast by Valsuani. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

TREMONT Auguste / 1892-1980
« Cormoran »

dimensions : Haut. 31 cm

Description : Bronze à patine brune – fonte VALSUANI

 

Biographie Auguste Trémont

Auguste Nicolas Trémont (1892-1980) dit Auguste Trémont est un peintre et sculpteur luxembourgeois, spécialisé dans la sculpture animalière. Après avoir passé son enfance au Luxembourg, Auguste Trémont s’installe à Paris où il s’inscrit à l’Ecole des Arts décoratifs en 1909. La Première Guerre mondiale le surprend lors d’une visite à Luxembourg. Alors qu’il tente de rentrer à Paris en passant par la Suisse, il y est arrêté et emprisonné par les forces allemandes. Une fois libéré, il rentre au Luxembourg où il reste jusqu’à la fin de la guerre en 1918, travaillant dans une aciérie à Dudelange. Ce travail lui donne l’occasion de mettre en pratique ses compétences en dessinant des ouvriers métallurgistes en action.

À la fin de la guerre, Trémont rentre à Paris où il étudie à l’École des Beaux-Arts. Il se spécialise d’abord dans les portraits, les vues de Paris et les natures mortes. Ses thèmes changent alors lorsqu’il visite le Jardin des Plantes, le jardin zoologique avec les animaux. Lorsqu’on lui demandera plus tard pourquoi il a choisi de représenter des animaux, il répond : «parce que c’était la tâche la plus difficile». En 1924, Auguste Trémont réalise ses premières sculptures. La fin des années 1920 et le début des années 1930 sont ses années les plus productives. C’est durant cette période qu’il sculpte à Paris deux grands lions qui ornent désormais l’entrée de l’hôtel de ville de Luxembourg. Trémont passe la seconde guerre mondiale à Paris puis rentre au Luxembourg à la fin de la guerre où il crée des monuments pour les victimes de la guerre. Il finit par revenir à ses natures mortes peintes à l’huile et ses portraits. Son travail était exposé à Paris à la galerie d’art Ruhlmann, puis à la galerie Edgar Brandt.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris