Chassaing Edouard, pour Primavera, Suite de quatre mois du Calendrier Républicain

James Pradier (1790-1852), "Femme ôtant sa chemise", bronze à patine marron très nuancé, fonte Soyer et Inge, haut. 28,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Pradier James, Femme ôtant sa chemise
8 novembre 2017
Théodore Rivière (1857-1912), "Salammbô chez Mathô", sculpture chryséléphantine, bronze à patine vert brun nuancé, ivoire, fonte Susse, haut. 62,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Rivière Théodore, Salammbô chez Mathô, Je t’aime ! Je t’aime
10 novembre 2017
Edouard Chassaing (1895-1974) pour Primavera, Suite de Quatre Panneaux, noyer sculpté, mois du calendrier républicain "Vendemiaire","Brumaire", "Frimaire" et "Fructidor", haut. 59,5 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Edouard Chassaing (1895-1974) pour Primavera, Suite de Quatre Panneaux, noyer sculpté, mois du calendrier républicain "Vendemiaire","Brumaire", "Frimaire" et "Fructidor", haut. 59,5 cm. Set of four carved walnut panels illustrating four months of the French republican calendar. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

CHASSAING Edouard / 1895-1974
« Vendémiaire », « Brumaire », « Frimaire » et « Fructidor »

Suite de panneaux illustrant quatre mois du Calendrier Républicain

dimensions : Haut. 59,5 cm / Larg. 42 cm / Prof. 6 cm

Description : Noyer sculpté en taille directe – pour PRIMAVERA, L’Atelier d’Art des Magasins du Printemps

 

Biographie Edouard Chassaing

Edouard Chassaing (1895-1974) est un sculpteur français. Originaire de Clermont-Ferrand, Chassaing part à Paris vers 1913. Remportant un prix de sculpture lors de ses études, il quitte ces dernières pour devenir l’élève de sculpteur Herctor Lemaire à l’Ecole nationale des Arts décoratifs. Entré ensuite à l’Ecole des beaux-arts de Paris il y est fortement influencé par les oeuvres de Rodin. Chassaing expose de 1912 à 1927 des figures décoratives et des bustes au Salon de la Société nationale des beaux-arts, au Salon des indépendants, au Salon de la Société des Artistes Décorateurs et au Salon d’automne. A l’Exposition internationale des arts décoratifs de Paris en 1925, il gagne deux médailles d’or et un diplôme d’honneur.

Edouard Chassaing cesse en 1926 sa collaboration avec « Primavera », l’Atelier d’art du Printemps, où il produit notamment des sculptures en bois et en plâtre, pour rejoindre pour quelques mois « La Maîtrise », l’Atelier d’art des Galeries Lafayette. Puis Chassaing immigre en 1927 à Chicago, où il réalise des sculptures décoratives pour l’American National Bank, le Field Museum et différentes écoles. Chassaing figure une douzaine de fois aux expositions de l’Art Institute de Chicago avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, où il est nommé professeur en 1933. Il exécute en 1934 une commande, passée par la Section des Beaux-Arts du Trésor, qui sera installée au bureau de poste de Kankakee (Illinois). Celle-ci comprend trois reliefs en bois, représentant des animaux avec des fermiers portant des boisseaux de maïs et de blé, fortement inspirés de ses panneaux du Calendrier Républicain, datant de l’époque de Primavera.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris
Langues »