Emile Pinèdo (1840-1916), "Vedette du Désert", bronze à patine polychrome, haut. 76 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Pinèdo Emile, Vedette du Désert
25 juin 2018
Lucien Gibert (1904-1988), "La Vigne", plâtre original peint vert foncé, haut. 94 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris
Gibert Lucien, La Vigne
27 juin 2018

Haseltine Herbert, Cheval

Herbert Haseltine (1877-1962), Cheval, haut-relief en bronze à patine brune, socle en marbre noir fin de Belgique, fonte Valsuani, haut. 26 cm, sculptures - galerie Tourbillon, Paris

Herbert Haseltine (1877-1962), Cheval, haut-relief en bronze à patine brune, socle en marbre noir fin de Belgique, fonte Valsuani, haut. 26 cm. "Horse", cast by Valsuani. sculptures - galerie Tourbillon, Paris

HASELTINE Herbert / 1877-1962
« Cheval »

dimensions : Haut. 26 cm / Long. 30,6 cm

Description : Haut-relief en bronze à patine brune, Socle en marbre noir fin de Belgique – fonte C. VALSUANI
Daté 1921

 

Biographie Herbert Haseltine

Herbert Chevalier Haseltine (1877-1962) dit Herbert Haseltine est un sculpteur animalier franco-américain, d’origine italienne, particulièrement célèbre pour ses sculptures équestres. Il étudie à l’Université d’Harvard aux Etats-Unis ; puis après avoir été diplômé en 1899, Haseltine part à l’Académie des Beaux-Arts de Munich pour y étudier le dessin et ensuite à l’Académie Julian à Paris, pour étudier la peinture.

Vivant au rythme des Montpanos, faisant référence aux groupes d’artistes hétéroclites vivant dans le quartier de Montparnasse, Haseltine vit à Paris jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale. Installé ensuite aux États-Unis où il reste jusqu’en 1947, Herbert Haseltine retourne vivre et travailler en France. Il y mène alors une vie mondaine, côtoyant Cary Grant, Teddy Roosevelt et Charles Lindbergh Jr.

Haseltine voyage également en Inde, où il fait en 1933 une statue monumentale de l’un des ancêtres du Maharaja de Nawanagar, Jam Shri Rawalji. Haseltine sculpte de nombreux animaux variés, mais il doit surtout sa notoriété à ses sculptures équestres, avec notamment en 1934 les statues grandeur nature du cheval pur-sang Man o’ War exposé au Kentucky Horse Park de Lexington, Kentucky, et George Washington à cheval, en 1959, visible dans les jardins de la cathédrale nationale de Washington. Haseltine décline également beaucoup de ses grandes œuvres dans des tailles réduites pour être exposées dans les salons de la bonne société.

Herbert Haseltine est mort à Paris en 1962, mais est enterré au cimetière protestant Caius Cestius à Rome.

  • Galerie Tourbillon, antiquaire, antique dealer, sculptures, bronzes, Paris